Sélectionner une page
  •  
  •  
  •  

Afin de répondre aux enjeux environnementaux et économiques, les acteurs de la collecte doivent trouver des leviers d’optimisation pour minimiser leurs tournées. La collecte des déchets représente pour les collectivités locales un coût très important, cependant, il est possible de réduire ces coûts en optimisant ses tournées.

Une tournée optimisée : du temps de gagné ! Et pas seulement !

A l’heure où les déchets sont au centre des préoccupations environnementales et dans une logique d’économie circulaire, de nombreuses solutions innovantes pour la planète voient le jour. Mais quand est-il de l’existant ? Chaque jour, de nombreuses collectes des déchets se font dans toutes les villes de France, mais sont-elles optimisées ?

Les conducteurs de camions à ordures ont un trajet journalier prédéfini dans toute la ville afin de récupérer les ordures dans chacun des endroits prévus. Chaque camion passe environ 2 à 3 fois par semaine à chacun des points de collecte. Cependant, certaines fois, les poubelles sont pratiquement vides, leur ramassage aurait donc pu être évité et repoussé à plus tard. A l’inverse d’autres débordent et obligent l’équipe à ramasser tous les déchets qui se trouvent aux alentours. Certaines tournées entraînent donc une perte de temps et d’argent pour les collectivités.

Une tournée optimisée représente donc que des avantages : réduction de l’empreinte écologique, réduction des trajets inutiles, gain de temps, gain d’argent… Optimiser ses tournées c’est aussi améliorer la qualité de service rendu aux usagers et notamment car les poubelles ne débordent plus. C’est proposer un service au bon moment et au bon endroit !

L’internet des objets au service de l’optimisation de la collecte

L’IoT ou internet des objets permet aux objets d’échanger des informations, de communiquer entre eux et d’interagir. Ils peuvent détecter précisément et en temps réel l’état d’une situation pour y apporter la réponse adéquate. L’IoT est donc une solution possible pour optimiser ses tournées. En effet, en installant les capteurs IoT sur tous les conteneurs à vider, des données concernant le remplissage de ces derniers pourraient être récupérées. Ainsi grâce aux données collectées, un itinéraire adapté comportant tous les points de ramassage où se trouvent les conteneurs ayant besoin d’être vidés serait à définir chaque jour. Plus besoin de se déplacer pour un conteneur qui n’est pas rempli. Un conteneur est trop rempli, il va bientôt déborder ? Une alerte sera envoyée. A l’organisme de ramassage d’agir en conséquence. Chaque ramassage serait donc utile. On éviterait ainsi les pertes de temps et d’argent tout en optimisant le nombre de kilomètres parcourus.